ALBUMS

SPECTACLES

ACTUALITÉS

DOSSIERS

LE SAVIEZ-VOUS?

RADIO P.R.2.0


Par Michel Branchaud


DOSSIER


UNE SOIRÉE AVEC LES ROLLING STONES

Paru le 10 mai 2017

9 Juin 2013 : The Rolling Stones …. Centre Bell


L’achat des billets

Bien que j’aime beaucoup les Stones, ils sont loin d’être mon groupe préféré. Je préfère de beaucoup la musique plus progressive et plus évolutive comme celle de Pink Floyd à celle plus rythmées comme celle des Pierres qui Roulent !

Lorsque les billets ont été mis en vente, je suis allé sur le site d’Envenko pour en acheter, mais je ne pouvais pas me convaincre d’appuyer sur le bouton « Appuyer ici pour faire la transaction » avec un prix qui avoisinait les 1400$ pour deux billets. Est-ce que je l’aurais fait pour Pink Floyd ou Genesis ? ….. je ne sais pas, mais probablement que oui

Le matin du spectacle, je me préparais à écouter les émissions d’avant course (c’était aussi la journée du Grand Prix du Canada), et à l’émission « Salut Bonjour » ils ont parlé du spectacle et ils ont dit qu’il restait beaucoup de bons billets.

Je suis donc retourné sur le site d’Evenko pour m’apercevoir que je pouvais avoir des billets dans la dixième rangé dans les rouges, et en plein centre pour 250$ plus les frais (donc 279$ au total). Je trouvais encore que c’était beaucoup d’argent, mais je me disais aussi que c’était probablement ma dernière chance de voir le quatuor Britannique sur scène. Je me suis donc laissé tenter, et j’ai appuyé sur le bouton « Cliquer ici pour faire la transaction »

La soirée commence

Je quitte la maison immédiatement après le souper pour me rendre au Centre Bell. Stationné tout près du métro Joliette, j’ai fait le reste en métro. Évidemment, je n’étais pas seul à me rendre à cet endroit, et en voyant les autres (presque tous dans la cinquantaine et soixantaine), je commençais déjà à ressentir une certaine fébrilité.

Après avoir attendu en ligne durant une bonne trentaine de minutes pour avoir mes billets, je me suis rendu immédiatement à mon siège. En voyant le monde qui m’entourait, j’ai immédiatement compris que ce spectacle n’en serait pas un comme les autres. Tout le monde se parlait. Quand ils ont su que j’en étais à mon premier spectacle du groupe, tout le monde s’est écrié que j’allais voir quelque chose que je ne pouvais même pas imaginer.



Ça commence

J’avais hâte que le spectacle commence …… 20h00, ….. 20h30 …… 20h45 ….. toujours rien. Puis à 20h47, ça commence à bouger sur le stage. À 20h50, les lumières s’éteignent et c’est l’euphorie dans la foule. Un petit film d’une ou deux minutes nous présente des célébrités et des inconnus (en tout cas de moi) nous parler des Stones. Puis le film s’arrête et une petite musique d’ambiance très rythmée  commence en même temps que les gros faisceaux lumineux éclairent la foule. Au bout d’une bonne minute, la musique s’arrête et une voix nous dit « Mesdames et messieurs, voici les Rolling Stones ». Et voilà les Stones qui entrent en scène et se mettent immédiatement à entamer les premières notes de « Get Of My Cloud ».

C’était l’hystérie dans la foule. J’en avais la chair de poule. Dès cet instant, j’ai su que j’allais passer une soirée inoubliable. Tout le monde était debout. Ça tapait des mains, dansait, chantait, sautait, sifflait, hurlait, personne n’était indifférent à ce qui se passait.

Puis les pièces s’enchaînaient ….. « It’s Only Rock ‘n’ Roll (But I Like It) », « Paint it Black », « Gimme Shelter » (un des moments forts de la soirée).

Puis Mick Jagger s’adresse enfin à la foule … et dans un français très compréhensible à part de cela. Il nous dit « C’est la première fois de notre vie qu’une ville nous offre une course de Formule Un en première partie ! »

Un invité spécial

Puis ils se remettent à jouer ….
« Wild Horses » et « Dead Flowers ». Vient maintenant le temps de la chanson avec l’invité spécial local (c’est fait dans chaque ville de la tournée). Mick Jagger se met à entamer les premières notes de « The Last Time », et Win Buttler de Arcade Fire apparait sur la scène en chantant avec Mick Jagger et en jouant de la guitare. Selon moi, la prestation de Win Buttler a été assez ordinaire, mais la foule a sembler bien apprécier.

 

Suivent ensuite « Emotional Rescue », Doom and Gloom » et Honky Tonk Woman. Leur répertoire semble être inépuisable. 

Puis vient le tour de Keith Richards. Il nous dit qu’il va nous chanter deux chansons. Pour sa première prestation il nous présente une pièce plutôt douce en « You Got The Silver », mais il a su soulever la foule avec sa deuxième chanson « Happy ».

Le clou de la soirée

Vient ensuite le clou de la soirée selon moi. Mick Jagger joue les premières notes de « Midnight Rambler » et un nouveau musicien apparait. Je suis trop loin pour le reconnaitre, mais tout le monde a reconnu Mick Taylor lorsqu’ils l’ont montré à l’écran géant. Mick a quitté les Stones en 1975 après en avoir fait partie durant presque cinq ans. Il avait remplacé Brian Jones après qu’il se soit noyé dans sa propre piscine. Il faisait bon de le revoir avec le groupe après une
absence de presque 40 ans.

Je ne le savais pas, mais Mick fait la tournée complète avec le groupe …. Une très belle initiative des Rolling Stones 

Puis ensuite viennent les pièces « Miss You », « Start me Up », « Tumbling Dice », « Brown Sugar », et, la deuxième meilleure pièce de la soirée selon moi, « Sympathy for the Devil »

Dans le délire total qui suivit « Sympathy », Mick Jagger viens remercier le public et le saluer, puis le groupe se retire. 

Nous avions qu’ils allaient revenir car il y a eu beaucoup de publicité de faite sur le fait que « Le Chœur des Jeunes de Laval » agirait comme chorale dans la chanson « You Can’t Always Get What You Want ». C’est exactement avec cette pièce qu’ils débutent leurs rappels. C’est l’euphorie, tout le monde semble connaitre les paroles par cœur et chante avec Jagger. Suit ensuite « Jumping Jack Flash » (décidément, ils ne sont jamais à court de chansons)

Puis en grande finale, « (I Can’t Get No) Satisfacion ». Ensuite, Mick Jagger remercie encore la foule avant de quitter le stage définitivement. Les musiciens ont vraiment eu l’air d’apprécier jouer pour le public de Montréal, et cela avait l’air très sincère.


Mon appréciation

Voici en gros comment s’est déroulée la soirée d’hier soir

Et voici maintenant comment je l’ai ressenti de mon côté.

Il y a longtemps que je voulais voir les Rolling Stones, mais l’occasion ne s’était jamais présentée. Pourtant, si j’ai vu Pink Floyd 5 fois et Genesis une dizaine de fois, ça doit être que même si l’occasion n’était pas toujours propice pour moi, je prenais les dispositions pour être là, ce que je n’ai pas fait pour les Stones.

Mais je peux vous assurer, maintenant que je les ai vus une fois, que si jamais l’occasion se présentait de nouveau, je prendrais tous les moyens nécessaires pour ne plus manquer leur spectacle.

Ce que j’ai vécu hier soir je ne le revivrais probablement jamais dans ma vie. Assister à un spectacle des Rolling Stones, c’est une grosse fête, un gros « happening ». Aujourd’hui je ne pourrais pas dire que j’aime plus leur musique que je ne l’aimais hier. Je préfèrerais toujours Pink Floyd et Genesis aux Rolling Stones.

Mais je suis certes devenu un fan de leurs spectacles. Je suis devenu un fan des émotions qu’ils nous font vivre durant 135 minutes. Je suis devenu un fan, au même titre que tous ceux qui m’entouraient. Mick Jagger est vraiment un Dieu sur scène. Il faut le voir « Live » pour comprendre. À la télévision, ce n’est pas pareil. À la télé, nous ne ressentons pas toute cette ambiance qui nous entoure dans un spectacle « Live ».

Quand les Stones ont quitté le stage pour la dernière fois, j’en redemandais encore. J’en pleurais presque de savoir que le rêve venait de se terminer.

Il y a beaucoup de gros noms dans la liste des spectacles que j’ai vus dans ma vie : Pink Floyd (5 fois), Genesis (une dizaine de fois), Santana (2 fois), Yes, Emerson Lake and Palmer, Electric Light Orchestra (2 fois), Backman Turner Overdrive, Styx (2 fois), U2, The Police, Queen (2 fois), Johnny Winter, Alice Cooper, Manfred Mann, Cat Stevens (2 fois), Shawn Phillips, Gentle Giant, Eagles, Bob Seiger, Supertramp (4 fois), Roger Waters (3 fois) …. et j’en oublie beaucoup

Mais cette liste, aussi longue soit-elle, aurait toujours été incomplète s’il n’y avait pas eu « THE ROLLING STONES » sur celle-ci

Michel Branchaud


SITE WEB OFFICIEL


The Rolling Stones - Bell Center, Montreal, Quebec


Pop Rock 2.0


À PROPOS

CONTACT

MODALITÉS D'UTILISATION

ANNONCEZ SUR P.R.2.0

ÉCRIVEZ POUR P.R.2.0

ARCHIVES


Les opinions formulées sur ce site sont celles de leurs auteurs et ne représentent ni n'engage la rédaction de ce site. 

 

Ce site est conçu et réalisé à des fins d'éducation et d'information.  Aucun profit ne sera réalisé par la diffusion du matériel présenté.

 

Les pièces musicales incluses sur ce site sont tirée de vidéos disponibles sur Youtube et autre plateformes publiques.  Les droits d'auteurs liés à ces pièces sont la propriété exclusives des registraires de celles-ci.

 

Le matériel original contenu sur ce site © 2017 Pop Rock 2.0 - Tous droits réservés


 


Site réalisé par : SMP Média.com et maintenu par Steven Henry